Préambule

L’écriture d’un projet associatif est un moment important dans la vie d’une association. Celui-ci oblige chacun à porter un regard rétrospectif sur ce qui la fonde, ce qui l’anime, son évolution, afin de dessiner ses perspectives d’avenir. JONAS ECOUTE, 36 ans après, est fière de continuer à exister. Dans un contexte réglementaire et politique qui se complexifie, elle a su faire preuve d’adaptation, de créativité, tout en restant fidèle à ses valeurs.

Aujourd’hui, l’accueil familial reste encore une réponse originale et spécifique pour des adolescents en grande souffrance. La reconnaissance du statut d’assistant familial en 2005 a amené une véritable refonte du travail en accueil familial. La professionnalisation en marche réinterroge nos pratiques, nous rend plus exigeants. Plus que jamais portés par nos valeurs, nous souhaitons, au travers de ce projet, réaffirmer notre engagement auprès des adolescents. L’écoute attentive à laquelle ils ont droit et la possibilité d’un avenir prometteur demeurent la base de notre action.

1- Les valeurs et principes

L’association défend les valeurs essentielles qui favorisent le bien vivre ensemble et en harmonie.

  • Valeurs de tolérance basées sur le principe de non discrimination
  • reconnaissance de la dignité sans distinction de race, de couleur, de sexe.

L‘accompagnement des jeunes se construit à travers l’éducation qui demeure le point central de la mission de Jonas Ecoute. Le travail de l’association se réalise sur la base de différents principes que sont :

  • l’accueil des jeunes dans un cadre respectueux de leur histoire.
  • Le droit à être protégé
  • L’attachement à l’accueil familial comme réponse adaptée aux besoins des jeunes
  • Une attention spécifique quant à l’avenir des jeunes et à sa préparation
  • Une écoute attentive de la parole du jeune et le respect de son droit à l’expression
  • La mobilisation de l’association autour de l’évolution des jeunes pour conduire à leur épanouissement et à leur autonomie
  • L’importance d‘instaurer et de maintenir une dynamique d’échanges sur les questions éducatives avec les familles des jeunes
  • Une volonté d’innover et de dynamiser en termes d’analyse, de réflexion et de réponses spécifiques à apporter à chaque situation.

Les valeurs associatives concernent tous les adultes impliqués dans la démarche du service, qu’ils soient salariés ou non, ainsi que tous les jeunes pris en charge

Le rôle de l’association est de définir et de contrôler les stratégies et les décisions prises contribuant à développer et à pérenniser la mission des services.

2- Eléments d’histoire

- Une parole des adolescents qui émerge

Les prémices de création de l'association Jonas Ecoute s'articulent autour de deux dates principales :

⇒ En septembre 1975, Bertrand Boulin, éducateur spécialisé, publie un livre « Au secours des enfants perdus ».

Son ouvrage le conduit, par la suite, à tenir une chronique régulière dans l'émission radiophonique « Carré Interdit » diffusée sur Europe N°1. Des jeunes de 8 à 17 ans téléphonent, parlent de leur vie, abordent les questions qui les préoccupent sur la famille, l'école, la sexualité, la drogue, le divorce de leurs parents…. Bertrand Boulin et deux journalistes : Jean Michel Desjeunes et Philippe Alfonsi, leur répondent, établissent un dialogue avec eux.

⇒ En 1977, dans la continuité de leur chronique radiophonique, Bertrand Boulin, Jean Michel Desjeunes et Philippe Alfonsi publient « La charte des enfants ».

Bertrand Boulin crée la même année l'association « SOS Enfants » qui sera dissoute dans les premiers mois de 1979.

L'association Jonas Ecoute est alors créée officiellement le 13 août 1979. Elle prend le relais de « SOS Enfants » et, sous la responsabilité d'Hélène Landré, psychologue, développe des actions en faveur des jeunes dans le cadre de son service : « SOS Jeunes Jonas Ecoute ». Il s'agit d'offrir aux jeunes un espace téléphonique puis, progressivement leur accueil, si besoin, au sein de familles volontaires et bénévoles connues de l'association.

Les instances politiques et administratives de Paris valident le projet de l'association. Les familles sont à cette période, indemnisées pour la mission qu'elles accomplissent en faveur des jeunes accueillis.

- Le développement des activités de l’associations

Une dynamique d’extension et de professionnalisation du service est mise en place dans un fonctionnement assez largement informel et restant marqué par la psychologie clinique. L’association était alors pilotée par la fondatrice, longtemps bénévole, à partir d’un projet structuré par le refus de la prise en charge en institution et la volonté de proposer une alternative.

En 2003, l’association se structure en réorganisant son conseil d’administration et obtient son premier agrément du département.

Après le départ de la fondatrice en 2006, une première direction a engagé le travail de structuration et de professionnalisation.

3- La professionnalisation progressive

Elle s’engage à partir de la loi de 1992 qui structure l’accueil familial, les responsabilités et le statut s’y afférant. Les premiers contrats de travail sont signés en 1993. Elles sont alors bénévoles et bénéficient d’une indemnité.

La loi 2002-2 a ainsi, comme dans tout le secteur, amené à une évolution importante.

En 2009, un nouveau directeur est embauché, permettant l’évolution progressive des fonctionnements avec mise en place de la démarche d’évaluation interne, puis écriture d’un nouveau projet d’établissement. Cela participe à renforcer la professionnalisation de l’accueil familial.

Aujourd’hui, l’établissement est composé de 65 salariés, permettant l’accueil et l’accompagnement de 96 adolescents.

4- Un contexte règlementaire qui se complexifie

Depuis sa création Jonas Ecoute a dû s’adapter pour répondre aux nouvelles exigences règlementaires. Les années 2000 sont marquées par des lois importantes. Au delà de l’application strictement réglementaire, nous avons un souci permanent d’y donner du sens, de comprendre les enjeux soulevés par chacun de ces textes et faire vivre au mieux ces nouvelles dispositions.

  • la loi 2002-2 a créé différents outils organisationnels et de contractualisation de l’action. Après une mise en application difficile les premières années, aujourd’hui nous pouvons affirmer que l’établissement est en conformité avec la loi.
  • la loi de 2007 rénovant la protection de l’enfance invite à faire évoluer la place des familles naturelle. De ce point de vue, l’association souhaite, plus encore, être présente auprès des familles des jeunes et renforcer leur accompagnement.

la loi n° 2005-706 du 27 juin 2005 complète et poursuit la professionnalisation des assistants familiaux : cette dernière amène une avancée importante dans la reconnaissance du statut d’assistant familial. A cela s’ajoute l’avenant 305 de la convention collective du 15 mars 1966 qui définit le niveau de rémunération des assistants familiaux.

Ces évolutions s’inscrivent dans un environnement plus général. D’autres facteurs viennent faire évoluer l’exercice de l’accueil familial proposé :

  • la diminution des durées d’accueil plus souvent révisées
  • la complexification des situations accueillies et la part croissante de jeunes venant dans le cadre migratoire
  • l’évolution des modes de communication et notamment du portable qui change les relations entre les jeunes et leurs familles

5- Les partenaires

Afin d’être pleinement intégré dans son environnement, La direction de JONAS, en délégation de son conseil d’administration, participe activement à mettre en réseau. L’association a toujours eu le souci de s’inscrire dans les instances favorisant la réflexion et l’évolution des pratiques.

En prenant part au débat sur la professionnalisation des assistants familiaux, Jonas Ecoute a toujours eu un positionnement avant gardiste et une capacité à anticiper les orientations politiques. Dans cette perspective, l’association a participé à des travaux sur le placement familial en Europe et participe à l’organisation d’un colloque sur les récits de vie en lien avec la question des droits de l’enfant.

Elle est adhérente au SYNEAS (syndicat des employeurs associatifs de l'action sociale et médico-sociale), un syndicat employeur, permettant d’assurer une veille juridique constante, et anticiper les changements à venir.

Elle est adhérente à l’ANPF (Association Nationale du Placement Familial). Celle-ci constitue le carrefour du placement familial et permet d’échanger sur l’évolution de ce mode d’action.

L’association est également l’un des membres fondateur de l’inter-associative « IDEE 75 » (Inter-association Départementale pour l’Éducation et l’Enfance 75) qui a pour vocation d’impulser et soutenir un débat avec les pouvoirs publics sur les questions de protection de l’enfance à Paris.

6- Les perspectives

Pleinement active et inscrite dans son environnement, l’association Jonas Ecoute ambitionne de poursuivre avec dynamisme et créativité le travail qu’elle mène auprès des adolescents. Pour les années à venir, l’association souhaite approfondir ses réflexions et actions dans différentes directions :

  • Inscrire son travail auprès des familles naturelles autour de la notion de parentalités plurielles. Par la mise en place d’un dispositif d’accompagnement des familles, Jonas Ecoute souhaite renforcer leur collaboration active dans un souci de mieux être de leur enfant.
  • Développer une plus grande visibilité et une analyse des parcours, des sorties et des suites afin que le passage en accueil familial soit le gage d’une vie adulte équilibrée et autonome, d’un bien être social et affectif.
  • Etre au cœur des enjeux de notre société en amorçant une réflexion sur la notion de laïcité, laïcité revendiquant la diversité et l’ouverture culturelle tout en promouvant les valeurs républicaines. L’accueil familial a depuis ses origines été le carrefour des diverses croyances religieuses et appartenances religieuses, tant auprès des professionnels, que des jeunes accueillis.
  • Assurer la pérennité de l’association, par le développement de son activité et une ouverture plus grande à de nouveaux partenariats dans le respect de ses statuts.

Le territoire parisien est un espace riche du point de vue du tissu associatif. Jonas Ecoute y œuvre depuis le début dans un réseau partenarial fort et souhaite renforcer cet ancrage territorial. Le département de Paris a su renouveler sa confiance malgré des périodes difficiles et soutient Jonas dans ses projets.

Au regard de la complexité des enjeux actuels et de sa responsabilité quant à l’avenir de l’association, le conseil d’administration a décidé d’engager une démarche de rapprochement vers une autre institution afin de mutualiser ses forces et ses compétences.